top of page

Ophtalmic & moi : interview de alexandra lamy



OC : Bonjour Alexandra, c’est une joie de pouvoir t’interviewer. Avant de parler de ta vue, parlons de ta vie en 2022, qu’est-ce qui se dessine ?

AL : Alors en 2022, je vais déjà terminer tous les films que j’ai fait de 2021, car avec tout ce qu’on a vécu... ! J’ai tourné au Maroc, qui a fermé ses frontières donc on va finir un film avec quelques jours de tournage à Marrakech ; un film aussi qu’on devait faire avec quelques jours au Japon et puis je viens de réaliser un premier film pour la télévision.

J’ai un engagement auprès de victimes, de femmes, sur les violences sexuelles

conjugales… Je soutiens une fondation qui s’appelle La Maison des Femmes – Je suis

un peu l’ambassadrice. Ghada Hatem, qui est une gynécologue extraordinaire, monte des Maisons des Femmes, un peu partout en France, qui soignent et accompagnent les victimes.


Comment s’est passé le RDV chez Julien, (notre professionnel de la vue) ?

Génial ! J’ai adoré Julien ! C’est super parce qu’il vous explique tout. Moi, c’était la première fois que j’essayais des lentilles, chose dont j’ai toujours eu extrêmement peur…


Tu es donc primo-porteuse ?

Exactement, je suis primo-porteuse ! Et je ne sais pas pourquoi, je me faisais toute une montagne des lentilles en me disant « ça va être difficile à mettre, combien de temps, est-ce que ça ne va pas rentrer dans l’oeil …. » Tous les clichés ! Et c’est vrai que c’est très agréable, car moi je porte tout le temps des lunettes, depuis l’âge de 15 ans.

Avant je portais des lunettes uniquement pour lire et écrire et aujourd’hui de plus en plus dans la vie quotidienne. C’est vrai, que parfois c’est un peu « handicapant » sur certains tournages ; et donc les lentilles c’est formidable !


Tu as aussi des verres progressifs ?

Oui, j’ai les deux ! et là aussi c’est pareil, je pensais que les lentilles progressives n’existaient pas, j’ai donc appris ça et j’ai les 2 ! j’ai même un 3è problème de vue : je suis astigmate, presbyte et hypermétrope ! j’ai le petit package et donc je ne savais pas que les lentilles pouvaient complètement s’adapter de loin et de près. Julien a pris le temps et c’est vraiment chouette !


Maintenant que tu as déjà porté les lentilles, qu’est-ce que tu en penses ?

Ça vous change la vie, ça c’est sûr ! Au niveau confort, on ne s’en rend même plus compte !

Au début si, car c’était bizarre de voir mon visage sans lunettes ! De voir mon visage clair, net, sans lunettes ! et j’ai eu, juste besoin d’un petit temps d’adaptation parce que même si, évidemment, je tourne sans lunettes, jusqu’à maintenant, je me voyais toujours un petit peu flou et maintenant je me vois nette ! Et puis pour se maquiller aussi c’est quand même vachement plus agréable, plutôt qu’à chaque fois d’avoir les lunettes, de les relever, de se maquiller, de les remettre ; de prendre un miroir grossissant pour pouvoir se voir… Et donc c’était plus ça qui m’avait dérangé et on a toujours peur de les enlever alors que finalement c’est très pratique !


Question confort, manipulation….

Confort, manipulation, au top ! Et puis, nous dans notre métier c’est quand même très agréable de ne pas être tout le temps avec ses lunettes ! Moi, en tant que comédienne, de pouvoir les enlever et quand même être à l’aise. Ce sont des choses toutes bêtes comme par exemple quand on a des choses à lire, je remettais mes lunettes et parfois ça fait des marques, donc les maquilleuses doivent faire des retouches. C’est vrai que c’est un confort ; c’est génial !


Ophtalmic est heureux d’avoir pu répondre à une partie de ta vie et de ta vue

Moi, je suis ravie ! Merci Ophtalmic !






13 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page