top of page

Portrait Marine Pidoux

Pour ce portrait d’opticien Ophtalmic Compagnie vous emmène dans le sud de la France, là où les plus belles vignes poussent sous l'effet du soleil de Provence...
Nous sommes dans le Var et Ophtalmic Compagnie a donné rendez à Marine Pidoux, opticienne et pilote automobile. En 2024, elle relève un nouveau défi sur le circuit Paul Ricard, en serie GT Light où elle roule en « supertourism ».
 
Dans sa série Ophtalmic et Opticiens, Ophtalmic Compagnie vous propose le portrait atypique d’une professionnelle de la vue : Marine Pidoux.
Accrochez vos ceintures !

 

Je suis Marine Pidoux, opticienne, du côté de Carcassonne, et pilote automobile. Je roule pour le championnat Ultimate Cup Series European cette année. Je suis très honorée et super contente ! Je roule en SuperTourism.

 

Ma passion a commencé à l'âge de 5 ans en kart et j'ai commencé la voiture à 20 ans. C’est une passion qui est dévorante et qui m’a appris à me dépasser dans tous les domaines.

C'est pourquoi, maintenant, je fais des grands championnats surtout sur des GT.

 

OPH : Marine Pidoux n’est pas arrivée à ce niveau sans peine, elle a traversé des moments difficiles dont un spécialement… Elle nous raconte son accident…

 

Je pilotais à l’époque et jusqu’en 2013, un kart 125 à boite. Ce sont des karts dotés de 6 vitesses, donc très rapides et assez violents.

J’ai eu un très grave accident cette année-là qui a entraîné une amnésie post-traumatique, un hématome au cerveau avec hémorragie et des vertèbres complètement écrasées. J’ai mis un an à remarcher.

 

Malgré tout, cela a été très positif pour moi ! Cela m'a beaucoup aidé dans le dépassement de soi et m'a motivé encore plus à réaliser mes rêves : rouler dans des voitures plus puissantes et participer à des championnats plus prestigieux. (Les voitures avec leur habitacle étaient l’option la plus sécure pour les courses automobiles comparée aux karts)

 

OPH : Une des règles de Marine Pidoux dans la vie professionnelle comme en sport : être entourée d’une très bonne équipe…

 

Au niveau de mon équipe, c’est une écurie qui a été créée en 2002, qui est, donc, sur les circuits depuis de nombreuses années et participe aux championnats les plus prestigieux.

C’est très important d’être entourée d’une bonne équipe qui sache régler les voitures. Quand le pilote arrive, il met son casque et entre dans sa bulle, la voiture doit être bien réglée pour qu'on soit en confiance.

Cette équipe est vraiment familiale et très professionnelle.

 

C’est ce que je vis aussi dans mon travail d’opticienne puisque je travaille avec Ophtalmic Compagnie et j’en suis absolument honorée ! C’est une équipe très intègre. On travaille aussi avec des produits de qualité.

 

 

Marine aime faire le parallèle entre la vision et la conduite automobile...

Quand on pilote, il faut qu’on soit focus sur nos trajectoires. Il faut avoir une vision large, regarder tout ce qui se passe. Bien sûr regarder le plus loin possible. Mais si on compare aux verres progressifs, il faut qu’on puisse balayer sur tout le verre, comme quand on pilote, il faut qu’on puisse balayer sur toute la vision que ce soit en périphérique ou comme en centrale.

Les produits Ophtalmic Compagnie ont un large panel de verres progressifs recouvrant tous les besoins des porteurs, ce qui est assez important.

 

Marine Pidoux a également ouvert son propre magasin…

Ce projet me tenait à cœur : je travaille dans le secteur rural, souvent oublié, personne ne croyait en ce projet. Ce qui est très important pour moi, c'est de travailler avec des verres fabriqués en France.

Travailler avec Ophtalmic Compagnie me permet de vendre du verre français, avec une usine située en France. J'en suis absolument fière !

 

Je me suis toujours challengée, j’espère que mon profil va aider d’autres personnes, surtout les femmes qui ont envie de se lancer dans n’importe quel projet mais qui n’osent pas forcément ou qui ne sont peut-être pas sûres d’elles. Il faut y aller !

 

Parfois, nous avons un genou à terre, mais n’oublions pas que l’autre peut suffire à nous relever.

 

C’est un nouveau challenge : une nouvelle course avec Ophtalmic Compagnie.

 

 



64 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page