top of page

Sensibilisation au glaucome

Sensibilisation au glaucome

Le glaucome constitue la seconde cause de cécité dans les pays développés après la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge). (1)


Glaucome : qui est le plus touché ?

Il touche 1 à 2 % de la population de plus de 40 ans et environ 10 % après 70 ans.

Environ 800 000 personnes sont traitées en France mais 400 000 à 500 000 présenteraient la maladie sans le savoir. (3)

Environ 30 % des glaucomes ont un caractère héréditaire. Si vous savez qu’un membre de votre famille a connu cette pathologie, faites-vous suivre régulièrement par votre ophtalmologiste.

 

Glaucome : quels sont les symptômes ?

Il n’y a pas de symptômes apparents, le sujet ne ressent rien et peut perdre progressivement la vue.

Cependant certains symptômes peuvent révéler un glaucome déjà évolué tels que :

-       Douleurs au niveau des yeux ;

-       Brouillard visuel intermittent ;

-       Baisse de la vision, notamment sur les côtés. La vision centrale est normale, mais elle est perturbée tout autour, comme si on regardait dans un tunnel.

 

Le dépistage par un ophtalmologiste est indispensable pour découvrir la présence d’un glaucome.

 

Vous vous sentez concernés par l’âge ou par l’un de ces symptômes ?

Découvrez-en ici le glaucome en profondeur.

 

Le glaucome : qu’est-ce que c’est ?

Le glaucome provient de l’obstruction du canal de Schlemm qui se trouve dans notre œil. Il permet le drainage de l’humeur aqueuse qui se renouvelle entièrement toutes les 2-3h. Cette obstruction entraine un manque d’évacuation de liquide dans notre œil et cette trop grande quantité de liquide provoque une augmentation de la pression intra-oculaire. A long terme cela finit par causer des lésions du nerf optique au niveau de la rétine. « Ceci entraîne la dégénérescence des fibres nerveuses chargées de transmettre au cerveau les informations issues de la rétine, ce qui peut rendre aveugle l’œil touché. » (4) 

 

Glaucome : quels sont les différents types qui existent ?

Les différences de glaucome
Source : Institut Amelis

Il existe des glaucomes à angle ouvert, et des glaucomes à angle fermé. 

Dans les glaucomes à angle ouvert, l'angle formé par l'iris et le trabéculum est ouvert : l'iris ne gêne pas le passage de l'humeur aqueuse. C'est le trabéculum qui devient moins perméable. Le liquide s’accumule dans l’œil et la pression s’élève.

 

Dans les glaucomes par fermeture de l'angle, l'angle formé par l'iris et le trabéculum est fermé : c'est l'iris qui obstrue le passage vers le trabéculum, et empêche l'humeur aqueuse de s'évacuer hors de l'œil.

 

Le glaucome le plus répandu est le glaucome à angle ouvert, c’est de ce dernier dont il est question dans la suite de cet article.

 

Glaucome : quelles sont les solutions existantes ? pourquoi est-il plus qu’important de se faire dépister tôt ?

 

A l’heure actuelle, il existe des solutions pour stopper l’évolution du glaucome, mais il n’existe pas de solution pour récupérer les dommages causés par la dégénérescence des fibres nerveuses au niveau de la rétine. (1;4)

 

Seuls les examens pratiqués par un ophtalmologiste de manière régulière, permettent de dépister et de traiter correctement un glaucome. C’est pour cela, qu’il est primordial de se faire dépister régulièrement afin d’éviter la propagation de la maladie.

 

 Sources :

1.    https://www.inserm.fr/dossier/glaucome/ (consulté le 15.02.24)

4.    https://www.vidal.fr/maladies/yeux/glaucome.html (consulté le 19/02/24)

 

 

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page