top of page

L'amour et le regard



Quand la Saint Valentin s'approche, d’une manière ou d’une autre, nous nous posons des questions sur l’Amour :  si l’amour n’était qu’une formule chimique ? Et si tout pouvait être expliqué par la neurologie ? Et si le regard avait un impact dans la relation amoureuse ?

 

Des études vont dans ce sens, et tentent de prouver le rôle du cerveau et de notre vue dans notre comportement amoureux. Selon une étude réalisée par le psychologue Eckhard Hess lors de notre attirance pour quelqu’un nos pupilles peuvent se dilater jusqu’à 45%. Vous ne le savez peut-être pas, mais quand l’être aimé passe devant nous, nos pupilles se dilatent sous l’influence de la noradrénaline, aussi appelé hormone du stress qui va déclencher des états tel que : on rougit, on a le trac, notre cœur s’accélère…Pour combattre cette attitude de stress, notre corps va créer de l’ocytocine, véritable hormone de l’attachement. Cette hormone déclenche un véritable ciment dans la relation et elle déclencherait aussi l’apparition du désir.

 

Le regard n’est pas uniquement important lors du moment où deux êtres tombent amoureux. Il va au-delà. Le contact visuel indiquerait un amour durable. Selon une expérience du psychologue d’Harvard Zick Rubin, les couples qui se sentent toujours profondément amoureux après plusieurs années ont tendance à se regarder dans les yeux plus longtemps que les autres lors d’une conversation :  75% du temps d’une conversation, comparativement à 30 à 60% pour les autres couples.

 

"Le regard dans les yeux est l'indice le plus fiable pour savoir si un couple est amoureux. La quantité de regard mutuel peut être utilisée comme une évaluation approximative de la force de l'amour d'un couple", explique Ronald E. Riggio . (professeur en psychologie)

 

Sources :

 

La chimie des sentiments – Pr Bernard Sablonnière – Mai 2015

 

 

 

 

23 vues

Posts similaires

Voir tout
bottom of page